Namastrip vous conseille au 01 84 60 62 50 entre 11h et 18h du lundi au vendredi et par email




Audrey Badin, professeure de yoga et amoureuse des mots


Audrey, c’est la douceur à l’état pur. Durant son premier métier d’éducatrice spécialisée, elle croise le chemin du yoga et sa passion pour la transmission de cette pratique millénaire apparaît comme une évidence. Depuis, elle en a fait son métier et elle enseigne aujourd’hui le yoga dans des studios du sud de la France mais aussi durant nos retraites bien-être. Cette personne solaire au grand cœur n’a qu’une seule hâte : vous accompagner sur le chemin qui vous mènera à « vous-m’aime »…





3 mots pour te définir ?


Humaniste, nature, douce.


Quelles sont tes racines ?


Originaire de l’Oise, mon goût pour la nature et le ciel bleu m’ont dirigée vers l’énergie solaire de Montpellier.


Comment et pourquoi es-tu devenue professeure de yoga ?


Après avoir commencé un travail sur moi-même durant mes études d’éducatrice spécialisée, je ressentais, me semble-t-il, ce besoin de continuer ce cheminement. Et le yoga me paraissait être la voie vers laquelle je devais aller pour approfondir mes connaissances sur moi-même. J’aime foncièrement l’humain. Chaque personne m’inspire, me fait grandir. Je me nourris d’elles, de leurs savoirs, de leurs énergies. C’est l’exemple qui inspire et tous, nous avons ce pouvoir d’inspirer. Inspirer et expirer. Le yoga est un merveilleux chemin inspirant, indéfectible. Et je veux continuer ce chemin, cet apprentissage.


Ce que tu souhaites plus que tout transmettre lors de nos retraites ensemble ?


Je veux continuer de transmettre. Transmettre, car je crois en la capacité des personnes à trouver par eux-mêmes les moyens de se sentir mieux. Continuer de proposer, d’essayer, de me tromper, de recommencer jusqu’à trouver ce qui fait sens en moi. Ce qui fait vraiment sens aujourd’hui c’est de pouvoir transmettre le yoga. Mais je ne veux pas l’enseigner n’importe comment. Je veux l’enseigner avec humilité, avec vulnérabilité. Car ressentir, c’est être vulnérable. Et le yoga nous amène à cheminer vers notre vulnérabilité. À se connecter véritablement dans la maison de notre essence. Dans cette partie de nous, aucun masque, aucune apparence n’habite ce lieu. Seulement de l’émotion pure. Et quelle émotion. Comme ci l’histoire d’un instant, notre esprit et notre corps entame un dialogue, comme s’ils communiquent de façon subtile. Entamons ce voyage vers « nous-m’aime ». Rencontrons-nous, là, vulnérables et parfaits dans notre imperfection.


La plus grande leçon que la vie t'a apprise ?


Ma plus grande leçon de la vie : apprendre à me connaître pour enfin me reconnaître.





Ton plus bel accomplissement personnel et professionnel ?


Dans le milieu professionnel, je retiens le lien si fort que je peux tisser avec l’autre dans la relation, les allers-retours, les émotions parfois invisibles, souvent palpables, toujours pures. Concernant mon accomplissement personnel, je retiens le jour où je me suis enfin respecté.


Tu ne pourrais pas vivre sans ...


Même si cela peut paraître banal, je ne pourrais vivre sans amour.


La dernière fois que tu as ri aux larmes ?


La dernière fois que j’ai ri aux larmes c’était il y a 2 jours avec l’une de mes meilleures amies en tentant de monter maladroitement notre tente !


Ta chanson favorite ?


Ma chanson favorite : Jealous Guy de John Lennon.


Ta posture de yoga préférée ?


Ma posture de yoga préférée : Gomukhasana (posture de la tête de vache). Elle m’apaise tellement. Cette posture est subtilement fascinante pour moi.





Ce qui te donne envie de te lever le matin ?


J’ai envie de me lever le matin pour sourire et recevoir la légèreté des autres. Le sourire exprime la plus belle phrase, celle d’un vrai langage universel.


La personne que tu admires le plus ?


La personne que j’admire le plus c’est mon père. Pour la beauté de sa fragilité contrastant avec son incroyable force. Il m’a sauvé le coeur.


Tu pourrais faire n'importe quoi pour....


Je pourrais faire n’importe quoi pour la liberté.


Ton mantra préféré ?


Mon mantra : OSER !