Namastrip vous conseille au 01 84 60 62 50 entre 11h et 18h du lundi au vendredi et par email

Alexis, enseignant de méditation



Alexis a découvert la méditation à l’âge de 18 ans lors d’une retraite en silence de 10 jours au Népal. Depuis, la pratique de la méditation ne l'a pas quitté. Passionné et investi notamment à travers la création de l’ONG Rain Drop (www.rain-drop.org) et d'un éco-lieu en Dordogne avec son épouse, il vous fera découvrir le temps d'un weekend prolongé son univers. C’est dans l’équilibre entre le calme intérieur de la pratique assise et l’action dans le monde physique qu'il trace son chemin. Il enseigne la méditation depuis une douzaine d’année pour diffuser cette pratique qui lui a tant apporté. C’est avec grand enthousiasme qu'il vous attend pour la partager avec vous.


3 mots pour te définir ?


Liberté, Amour & Conscience.


Quelles sont tes racines ?


Ma famille vient d’un peu partout. Mes parents, grand- parents et arrières grand-parents venaient de Russie, de Tchecoslovakquie, d’Allemagne, d’Italie, de Pologne et de France. Mes grands parents ont immigrés aux Etats-Unis où je suis né. A 3 mois je suis revenu en France où j’ai vécu jusqu’à 18 ans. J’ai ensuite vécu au Canada, en Inde, en Espagne et je suis de retour en France, où avec ma femme nous avons créé un éco-lieu.


Quand et comment as-tu découvert la méditation ?


Après avoir obtenu mon bac, je suis parti au Népal pour explorer mes deux intérêts grandissant, le cheminement intérieur et l'humanitaire. A l’époque, avant la révolution, les Maoïstes étaient dans les campagnes, je suis donc resté à Kathmandu la capitale pendant un mois. Ne sachant pas trop quoi faire, suite aux conseils d’un ami, je me suis inscrit à une retraite Vipassana. Cette retraite de 10 heures par jour de méditation pendant 10 jours, dans le silence, a été une découverte intense mais qui a fait son effet, puisque je n’ai jamais arrêté depuis !


Comment et pourquoi es-tu devenu enseignant de méditation ?


La méditation m’a permis de me libérer de chaines auxquelles je m’étais moi-même accroché. Que ce soit au niveau de mon cheminement intérieur, de mes relations ou de mes activités professionnelles, la méditation m’a aidé à accomplir des choses que je n’aurais autrement pas pu faire, limiter par mes propres croyances.

C’est pour aider d’autres dans leur vie de tous les jours et dans leur cheminement que j’ai souhaité enseigné la méditation.


Que dirais-tu que la méditation peut apporter au quotidien ?


Dans la vie quotidienne, la méditation apporte une prise de recul et un calme qui permettent d’aborder les situations et les imprévus de la vie avec sérénité et patience. Avec une pratique plus approfondie, la méditation peut transformer en profondeur en changeant notre manière de percevoir le monde.




Que souhaites-tu transmettre et partager lors des séjours Namastrip ?


Je souhaite faire découvrir la pratique de la méditation à ceux qui n’ont jamais pratiqué et aider à approfondir la pratique de ceux qui méditent régulièrement.

Lors des séjours Namastrip, nous explorerons différents types de méditation, car chaque personne est plus plus réceptive à une méthode plutôt qu’à une autre.

Nous accompagnerons les moments de pratiques avec des discussions et des cours philosophiques pour comprendre le cheminement de la méditation, et comprendre ses impacts dans la vie quotidienne.


Que dirais-tu à tous ceux qui pensent que méditer n'est pas pour eux ?


Qu’ils ont peut-être raison, mais tant qu’ils n’auront pas essayé, ils ne peuvent pas savoir.


Le lieu qui t'inspire ?


L’Ashram de Ramana Maharishi a été le premier Ashram où je suis allé en Inde. C’est un lieu dans lequel je suis retourné souvent et qui m’inspire particulièrement.


Ton mantra préféré ?


Le silence.