Tout d’abord, la sauge, qu’est-ce-que c’est ?


C’est une herbe de la famille de la menthe, de l’origan et du thym. Cette plante a un arôme puissant et est profondément liée à la terre. Elle possède plusieurs propriétés médicinales, antiseptiques et microbiennes, telles que : l’aide à la digestion, le traitement des maux de gorge ou la désinfection des plaies. L’étymologie de la “Salvia officinalis”, son nom scientifique, vient du latin “salvia” qui signifie “guérir”. La sauge porte aussi d’autres noms comme : sauge officinale, thé de Provence, thé de Grèce et herbe sacrée. Il existe autant de variétés de sauges que de lieux où elle pousse dans le monde.


Un peu d’histoire…


En Europe, les druides celtiques utilisaient la sauge avec de la mousse de chêne. Ils les brûlaient et répandaient leurs bienfaits médicinaux par fumigation. Elle est aussi utilisée par les Américains autochtones pour purifier l’environnement, les objets et les personnes, afin d’accompagner les différents rites initiatiques. Parmi les tribus utilisant ces rituels on retrouve les Lakotas, les Chumash et les Cahuilla. En Californie, les chamans, les anciens et les personnes formées aux arts guérisseurs, brûlent des bâtonnets de sauge blanche.


Pourquoi brûle-t-on de la sauge ?


Brûler de la sauge, en plus de purifier l’espace énergétique autour de nous, amène sagesse, clarté et pureté ainsi qu’une augmentation de l’intuition et de la spiritualité. La croyance veut que les mauvaises énergies soient capturées par la fumée dégagée par le bâton de sauge. Lorsque la fumée se dissipe, ces mauvaises énergies sont relâchées dans un autre espace afin d’être recyclées en bonnes énergies. Une pratique très écologique, donc. ;)


Lors de notre “Retraite Cosmique : Yoga, Connexion & Transformation à Ibiza”, Oriane, notre intervenante et professeur de yoga, prendra d'ailleurs soin de nettoyer les espaces avant chaque pratique afin de créer un environnement propice à l’accueil des énergies positives.


Quand faire brûler de la sauge ?


À tout moment, quand vous sentez que vous en avez besoin. Mais aussi avant une séance de yoga ou de méditation afin de préparer l’espace et de vous stimuler mentalement. De plus, vous pouvez aussi faire brûler de la sauge le jour où vous sortez les poubelles. Vous jetterez ainsi les déchets physique et énergétiques en même temps ! Ceci vous permettra de nettoyer l’espace de façon hebdomadaire et de ne plus oublier de “smudger” (du terme anglais “smudge stick” désignant le bâton de sauge).


Comment brûler de la sauge ?

  • 1. Assurez-vous d’avoir un bâton de sauge, et un grand coquillage (qui représente l’élément de l’eau) ou, à défaut, un autre réceptacle résistant à la chaleur afin de rattraper les cendres. Si possible, demandez aux personnes autour de vous de sortir, ainsi qu’aux animaux. Assurez-vous également d’ouvrir une fenêtre afin de laisser s’échapper la fumée et les mauvaises énergies.

  • 2. Définissez votre intention et les raisons pour lesquelles vous allez l’utiliser. Vous pouvez le faire sous forme de prière, une courte méditation, un mantra à répéter, ou, tout simplement, en énonçant à voix haute vos souhaits.

  • 3. Comme un bâton d’encens, allumez (de préférence avec une allumette) votre bâton de sauge et laisser la flamme agir un instant avant de l’éteindre en secouant ou en soufflant délicatement dessus. Promenez-vous doucement avec la sauge dans les endroits à purifier, concentrez-vous sur les pièces où les concentrations d’énergie sont fortes, comme la cuisine, le salon ou le bureau. Pendant que vous fumigez, vous pouvez aussi répéter votre mantra ou votre intention.

  • 4. Pour éteindre le bâton de sauge, si vous n’avez pas un récipient plein de sable à porté de main, éteignez-le dans de l’eau. Une fois que vous avez fini votre rituel, vérifiez que le bâton est bien éteint et accordez un moment de gratitude à ce nettoyage énergétique. Fermez les yeux et visualisez les espaces nettoyés qui s’offrent à vous sous un nouveau jour.