Insomnies, difficultés à s’endormir, réveils multiples et précoces, cauchemars, sommeil léger... Quels qu’ils soient, les troubles du sommeil peuvent sérieusement abimer le moral et la santé de ceux qui en souffrent. Heureusement pour nous, il existe des méthodes et solutions pour rappeler Morphée à ses obligations. Les huiles essentielles en font partie. Alors, découvrons ensemble quelles sont celles qui peuvent adoucir nos nuits et comment les utiliser ?


Les 6 huiles essentielles de mon kit anti-insomnie :


• L’huile essentielle de basilic tropical : En plus de diminuer la nervosité, l’huile essentielle de basilic tropical permet de lutter contre les lourdeurs digestives et l’inconfort intestinal, deux facteurs qui peuvent fortement entacher la qualité de notre sommeil.

• Le petit grain bigarade : Obtenue à partir des fleurs de l’Oranger amer, l’huile de petit grain bigarade est très efficace pour lutter contre le stress, dissoudre les nœuds de tensions et calmer le rythme cardiaque. Elle a par ailleurs un effet réconfortant en cas de difficultés émotionnelles.

• La lavande fine : Elle apaise les nerfs, calme les angoisses, diminue l’excitabilité, baisse la pression sanguine, décontracte les muscles et favorise ainsi un endormissement serein et un sommeil de qualité.

• La marjolaine à coquilles : Les petites fleurs violettes de la marjolaine à coquilles ont un puissant effet calmant. Elles apaisent le système nerveux et agissent sur l’anxiété pour zénifier nos nuits.

• La camomille romaine : Riche en esthers, elle calme l’agitation mentale et réduit les tensions musculaires. Son parfum soulage aussi les troubles émotionnels.

• L’angélique : Elle a un pouvoir tranquillisant sur le système nerveux et s’utilise pour chasser les cauchemars et stopper les réveils nocturnes.


Les différentes façons d’utiliser mes huiles essentielles anti-insomnie :


• En diffusion : L’huile essentielle peut être diffusée dans la chambre à l’aide d’un appareil spécifique quelques minutes avant de se coucher (pendant la toilette du soir par exemple !)

• Sur l’oreiller : Certaines huiles essentielles peuvent être appliquées directement sur le bord de l’oreiller. L’idéal sera dès lors de pouvoir les apposer à l’aide d’un spray ou d’un brumisateur.

• Dans l’eau du bain : Versées dans un bain chaud, les huiles essentielles vous permettront de vous relaxer et de détendre votre corps avant la nuit.

• Par voie cutanée : Mélangées à une huile végétale (macadamia, amande douce, abricot, jojoba...), certaines huiles essentielles peuvent être appliquées directement sur la peau (plexus solaire, pieds, dos...) en vue notamment d’un massage relaxant. En roll-on, elles peuvent également être déposées au niveau des poignets et des tempes avant de se mettre au lit.


Les précautions à prendre avec les huiles essentielles :


Attention, ce n’est pas parce qu’elles sont extraites de végétaux que les huiles essentielles sont inoffensives. À cause de leur forte concentration, elles peuvent s’avérer dangereuses lorsqu’elles sont mal utilisées et il est important de les manipuler avec soin, dans les bonnes quantités et sur les bonnes personnes. Ci-dessous, nos mises en garde :

• La plupart des huiles essentielles ne conviennent pas aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants de moins de 6 ans, aux personnes âgées et aux personnes souffrant d’asthme ou d’épilepsie.

• Les huiles essentielles ne doivent jamais être utilisées en continu (pas plus de 3 semaines consécutives) et il est important de faire des pauses thérapeutiques.

• Il est recommandé de diluer l’huile essentielle avant utilisation : dans de l’eau, de l’huile, de la crème... La consommer pure ne se justifie que dans quelques cas spécifiques.

• Il est proscrit de chauffer les huiles essentielles ou de les appliquer directement sur les muqueuses (yeux, nez...).

Voilà. Qu’elles soient calmantes, apaisantes, relaxantes... les huiles essentielles ont un effet régulateur puissant sur notre système nerveux. Elles aident à calmer les angoisses et à réduire le stress et sont en cela un allié de choc pour lutter contre les troubles du sommeil. Et oui, il faut bien l’admettre, c’est généralement parce que les tourments font la lambada dans notre tête et que ça cogite non-stop là-haut, que nous n’arrivons pas à trouver l’apaisement nécessaire à une bonne nuit. Alors, c’est certain, un petit élixir de sérénité au moment du coucher, ne peut pas faire de mal...

Si le sujet des troubles du sommeil vous intéresse et que vous souhaitez approfondir, n’hésitez pas à vous inscrire à notre atelier en ligne LA BOITE À OUTILS POUR BIEN DORMIR, disponible ici ! Au programme : yoga Nidra, méditation, exercices de respiration et de visualisation... Le kit complet pour chasser les démons nocturnes et transformer vos nuits blanches en nuits de rêve !