70 000 tonnes de pâte gâchées, 3 000 tonnes de tubes jetés par an dans le monde, l’équivalent de 6,6 tonnes d’émission de CO2… Dans cette prise de conscience de plus en plus générale et essentielle au sujet de l’impact de notre consommation sur l’environnement, il est important d’agir sur un geste du quotidien que nous réalisons : laver ses dents et, donc, le dentifrice.

Nous avons abordé récemment la fabrication maison de sa lessive, de son savon, l’avènement des shampoings secs en grande surface, les solutions aux cotons jetables, aux cotons-tiges… Aujourd’hui donc, voici un moyen de concevoir son propre dentifrice et ainsi d’agir à, au moins, 3 niveaux : écologie, composition et économie.

Pour l’écologie, on vient de le voir, les chiffres sont terrifiants, parmi, malheureusement, tant d’autres alarmants. Ça n’a rien d’une goutte d’eau dans l’océan si on commence à les remplacer par des recettes maison, au contraire ! Si chacun d’entre nous commence à se lancer dans le fait maison, la lutte contre le gaspillage et la protection de l’environnement aura bien avancé.

Question composition, vous n’aurez pas à subir les conservateurs douteux, les antibactériens Tricolsan, le propylène glycol, la diéthanolamine et autres édulcorants artificiels. Vous ne choisirez que des produits sains et bio !

Côté finances, vous l’aurez compris, une fois achetés les produits de base (dont le prix est d’ailleurs modique), vous pourrez faire votre dentifrice à souhait sans passer par la case caisse de supermarché.

Voici donc une des recettes parmi d’autres que vous pouvez trouver facilement sur le net :

Vous aurez besoin d’argile verte, de bicarbonate de soude, de clous de girofle, d’huile essentielle de menthe et un verre d’eau.

  • Mélangez 2 cuillères à soupe d’argile verte réduite en poudre avec une cuillère à soupe de bicarbonate de soude. Réduisez en poudre 2 clous de girofle et insérez au mélange précedent.

  • Ajoutez progressivement de l’eau jusqu’à obtention d’une pâte lisse puis 2 gouttes d’huile essentielle de menthe.

    C’est tout ! Très simple à concocter et, surtout, vous aurez un dentifrice idéal en anti-inflammatoire, antiseptique et anti-mauvaise haleine !

    Si cette mode se développe, et on le souhaite de tout cœur, votre corps vous remerciera, votre banquier aussi et la planète également, bien entendu.