Pendant longtemps associé à la religion et au sacrifice, l’autel s’envisage aussi aujourd’hui comme un lieu de culte spirituel. Un espace à soi et rien qu’à soi que l’on dédie à son moi-intérieur et à son développement personnel. Que l’on y vienne pour prier, pour méditer, pour réaliser ses rituels, pour tirer les cartes, pour recharger son énergie ou pour tout cela à la fois, qu’importe, l’essentiel est de s’y sentir bien et au calme. On vous donne ici les clés pour créer l’autel qui vous comblera !

Quel endroit choisir ?

L’idéal serait de trouver pour votre autel un emplacement calme dans une pièce séparée pour ne pas être dérangé(e) lorsque vous vous refugiez dans cet espace qui n’appartient qu’à vous ! Évidemment, ceci n’est pas toujours possible et ce n’est pas bien grave. L’important est de choisir un endroit qui vous plaise et vous apaise. Quant à l’installation exacte, sur un coin de commode, sur une table ou à même le sol... à vous de choisir !

Comment construire les bases de son autel ?

Vous l’aurez compris, un autel est un endroit privé, intime qui doit ressembler à son créateur. La façon de l’envisager est de ce fait très personnelle et varie d’un individu à un autre. Pour le construire, on vous dirait bien qu’il suffit d’écouter son cœur mais on sait d’ores et déjà que cette réponse ne satisfera pas certains d’entre vous. Alors pour ceux qui ne savent absolument pas comment s’y prendre, voici les éléments de base que l’on retrouve souvent dans les autels :

    Une représentation des 4 éléments : Placez sur l’autel un objet qui vous évoque chacun d’eux. Par exemple, une bougie pour le feu, une pierre pour la terre, une plume pour l’air et un coquillage pour l’eau.
    De la sauge ou du palo santo : Faites les brûler lorsque vous vous installez pour nettoyer l’espace et vous purifier vous-même avant de plonger dans ce moment privilégié.
    Des photos de vos ancêtres : Nos aïeuls sont souvent considérés comme des gardiens protecteurs qui cherchent à nous épauler et à nous guider. Les exposer dans son autel est un moyen de faire appel à eux quand nous avons besoin de soutien et d’assistance.
    Des représentations de vos guides spirituels : Qu’il s’agisse de divinités, d’anges, de fées, de philosophes ou même de proches, si vous estimez qu’ils vous aiguillent ou vous éclairent, n’hésitez pas à les associer à cet espace hors du temps.
    Un chaudron : Vous pourrez l’utiliser pour faire bruler certains papiers, lors des rituels de la pleine Lune par exemple.

Comment agrémenter son autel ?

Une fois les bases de votre antre construites, vous pouvez y ajouter de nouveaux éléments afin de le personnaliser davantage et de vous y sentir parfaitement à votre aise. Nous vous donnons ici quelques exemples, mais encore une fois, n’oubliez pas que tout objet qui vous parlera, aura sa place dans votre autel :

    - Des cristaux et des pierres protectrices
    - Des cartes d’Oracle ou de Tarot
    - Des grigris
    - Des livres ou des textes qui vous sont chers
    - Des carnets d’écriture et des crayons
    - Des huiles essentielles que vous souhaitez vous appliquer pendant vos séances…

Enfin, si vous ne désirez pas d’un autel permanent, sachez que vous pouvez tout à fait vous en créer un portatif que vous pourrez sortir et ranger quand bon vous semble. Dans ce cas, il vous suffit d’utiliser une boite dans laquelle vous glisserez les éléments qui constitueront votre autel. Par ailleurs, n’oubliez pas de nettoyer celui-ci régulièrement et d’y faire parfois quelques changements pour y renouveler l’énergie.

Voilà, c’est le moment de tenter l’expérience et de vous essayer à la construction de votre autel À VOUS. Vous pourrez vous y recueillir quand cela vous chante mais surtout vous y réfugier pour expérimenter toutes les retraites digitales que Namastrip vous prépare chaque mois avec amour.