Née il y a 5 000 ans en Inde, l’ayurvéda fait partie des médecines les plus ancestrales au monde. Véritable principe de vie en Inde, il est appliqué de manière journalière, notamment par les enfants dès l’âge de 6 ans. Les femmes indiennes qui viennent d’accoucher bénéficient d’un massage ayurvédique quotidien pour les aider à retrouver forme et vitalité. En Occident, comme tout le wagon des médecines parallèles – à notre traditionnelle pharmacopée – arrivé dans les mœurs récemment, il va falloir du temps pour imprégner nos habitudes avec une fréquence d’application identique. Mais les esprits évoluent, les praticiens se multiplient et de plus en plus de gens se tournent vers ces médecines dites douces, l’ayurvéda notamment.

Les bienfaits de l'ayurveda

Le principe essentiel de l’ayurvéda est l’équilibre entre le corps, l’esprit et l’âme. Pour les Indiens, si ces trois éléments sont en harmonie, aucun problème de santé ne peut apparaître ou durer.

Les bienfaits sont donc multiples :

  • Tonifie et relaxe les tissus musculaires
  • Nourrit la peau
  • Améliore la circulation sanguine et lymphatique
  • Augmente et libère le flux d’oxygène vers les tissus
  • Élimine les déchets
  • Augmente la résistance aux maladies avec renforcement immunitaire
  • Assouplit les articulations, la colonne vertébrale
  • Augmente la vitalité sexuelle, la force
  • Corrige le flux d’énergie électromagnétique
  • Chaque thérapeute en ayurveda adapte ses traitements selon le profil du patient, profil cerné par 3 doshas : Vata, Pitta et Kapha (l’air et l’espace, l’eau et le feu, la terre et l’eau).

    Pour définir le profil, le praticien posera préalablement une série de questions au patient. Il y a donc une phase systématique d’échanges, utile pour cerner les problématiques rencontrées par le patient.

    L’ayurvédique n’est donc pas seulement un simple massage pour se relaxer. Le principe est beaucoup plus profond comme en atteste son ancestralité. C’est une médecine, une philosophie, un art de vivre, une spiritualité. Elle englobe autant la diététique, la phytothérapie, l’aromathérapie, les massages, le yoga, le chant, la respiration que la méditation.

    Ce n’est pas un hasard si ayurvéda signifie en sanskrit connaissance de la vie, de la longévité.