Connaissez-vous l’art du Kintsugi ?

Connaissez-vous l’art du Kintsugi ?

Du japonais « kin » - l’or - et « tsugi » - la jointure, le kintsugi évoque l’art de réparer un objet cassé en en soulignant les fissures avec de la poudre d’or au lieu de les camoufler.

Quelles sont les origines du Kintsugi ?

Au XVème siècle, un chef de guerre japonais - Ashikaga Yoshimasa - casse malencontreusement son bol favori et décide de le faire envoyer en Chine pour réparation. Déçu par la restauration de l’objet - recollé à l’aide d’agrafes métalliques - il demande à des artisans japonais de le réparer de manière plus artistique et créative. Ils inventent alors l’art du Kintsugi. Par ce procédé, l’objet cassé a été réparé et sublimé. Il devient plus précieux qu’avant le choc.

Et appliquer aux hommes, ça donne quoi ?

La philosophie Kintsugi prône l’acceptation de soi. En l’appliquant, on fait de ses blessures, fissures, cicatrices des forces qui nous donnent du relief, forgent notre caractère et écrivent notre histoire. Il ne faut rien renier de notre passé et rien cacher de nos failles car ils font de nous ce que nous sommes et c’est là que réside toute la beauté des êtres. Nous sommes tombés, nous nous sommes trompés, nous avons été trahis, nous avons vécu des étapes douloureuses… mais nous nous sommes relevés et jusqu’à preuve du contraire, nous sommes toujours debout !

Et comment appliquer le Kintsugi à soi quand on se sent brisé ?

Eh bien, voici la marche à suivre… Il faut commencer par ramasser les morceaux cassés et les identifier pour pouvoir recomposer le puzzle. Dans la vraie vie, cela revient à faire le point sur soi, à comprendre les sources de la blessure, à identifier les forces qui vont nous permettre de la soigner et à envisager un nouveau départ. Ainsi, on peut commencer à se relever et à aller de l’avant. Reste ensuite à se « saupoudrer d’or ».

Et - en allant plus loin ! - si vous avez envie de vous alléger de votre part d’ombre pour vous diriger davantage vers la lumière, n’hésitez pas à vous inscrire à notre atelier en ligne : «Apaiser la peur pour accueillir l’amour», disponible en illimité sur notre site.